FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 07/04/2017
Retraite à taux plein : comment l’obtenir ?
Retraite à taux plein

Pour les travailleurs les plus jeunes, la retraite n’est qu’un vague problème dont il n’est pas nécessaire de se soucier tout de suite. Néanmoins, si l’on souhaite obtenir une retraite à taux plein, il faut envisager le problème dès maintenant et savoir quelles sont les conditions pour l’obtenir.

Cotiser pour avoir sa retraite à taux plein

Percevoir sa retraite à taux plein (c’est-à-dire à 50% de son salaire annuel) c’est avant tout une histoire de cotisation. Tous les travailleurs français doivent cotiser un certain nombre de trimestres auprès d’une assurance retraite pour pouvoir faire valoir leurs droits. La nature de cette assurance n’a pas grande importance : que vous soyez un salarié, un indépendant ou un employé de la fonction publique, tous les trimestres cotisés sont pris en compte dans le calcul final de votre retraite. Si vous êtes né après 1973, vous devrez justifier au moins 172 trimestres c’est-à-dire l’équivalent de 43 ans d’assurance retraite. De plus, pour que votre cotisation soit validée, il faut avoir perçu dans la période concernée un revenu minimum. Depuis janvier 2014, cela correspond à 150 fois le SMIC horaire. Pour que votre trimestre soit considéré comme cotisé, il faudra donc toucher, grâce à son salaire, un peu plus de 1150 euros. Si pour les personnes nées après 1973 la durée de cotisation est la même, celles nées auparavant pourront toucher une retraite à taux plein plus tôt. Si vous êtes né en 1952, vous n’aurez besoin de justifier que 164 trimestres soit 41 ans.  De nombreuses banques comme la Banque Populaire propose des solutions supplémentaires pour vous arranger une retraite convenable. Une des solutions les plus courantes est de placer son capital dans une assurance vie.

L’âge minimal de départ à la retraite

L’autre condition importante pour toucher votre retraite à taux plein est d’avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite. En France, vos droits à la retraite sont ouverts à partir de 62 ans mais ils varient fortement selon les régimes sociaux.  Certains agents de la fonction publique peuvent par exemple faire valoir leurs droits dès 52 ans. Dans le même ordre d’idée, certains régimes spéciaux autorisent une retraite à taux plein dès 40 ans.

A l’âge de 67 ans, tout individu, même ceux n’ayant pas cotisé le nombre de trimestres nécessaire, pourra partir en retraite à taux plein. Néanmoins, la pension de retraite sera calculée en fonction du prorata du nombre de trimestres cotisés. Un départ à la retraite avant 67 ans et sans avoir suffisamment cotisé entraînera une minoration de votre retraite.

Les cas particuliers

Il existe des cas particuliers de travailleurs pouvant toucher une retraite à taux plein sans pour autant remplir les conditions d’âge ou de cotisation. Les personnes souffrant d’un handicap ou s’occupant de handicapés peuvent prétendre à la retraite à partir de 62 ou 65 ans selon les situations. Le statut très particulier de mère ouvrière de trois enfants peut quant à lui vous donner accès à la retraite à taux plein dès 62 ans. Les anciens combattants ou prisonniers de guerre pourront aussi faire valoir leurs droits à cet âge. Vous pouvez également partir en retraite anticipée à 62 ans pour cause de carrière longue (désignant ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans), handicap lié au travail ou pénibilité de celui-ci.