FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 31/01/2017
Prix du diesel : la hausse laisse les Français indifférents
Prix du diesel

Depuis la seconde moitié de 2016, le coût du carburant connaît une augmentation. Cette hausse qui frappe la France prend racine au-delà des frontières de l’Hexagone. Du coup, le prix du diesel flambe. Comment réagissent donc les Français face à cet accroissement du coût d’achat du gazole.

Une montée des prix remarquable

L’année dernière a enregistré son épilogue avec la majoration du coût d’achat du diesel qui atteint 1,2134 euros le litre. Selon le ministère de l’Énergie, elle continuera pendant des semaines et durant le premier trimestre de 2017. Comme l’évolution du cours de pétrole reste difficile à anticiper, la croissance continuera avec un surplus qui peut grimper jusqu’à 3,9 centimes. En réalité, les nouvelles fiscalités défavorisent le diesel. Mais comment comprendre de tels changements sur le marché des hydrocarbures ?

Le boom du prix du diesel et ses conséquences

La cherté du gasoil et de l’essence impactent de façon notable sur le quotidien des Français qui doivent s’y conformer.

Les vraies raisons de la hausse

Dans ce domaine tout s’enchaîne très vite. Les coûts du pétrole atteignirent une poussée record de 20 % vers la fin du mois de novembre. En effet, quelques semaines auparavant, l’OPEP décida de diminuer sa production. Cette résolution stratégique de la part des acteurs du secteur vise à contrer les lois du fisc et à écouler leur stock en attente. Du coup, le consommateur se retrouve entre le marteau et l’enclume, et devient une victime collatérale avec un pouvoir d’achat érodé.

Impact du prix du diesel sur les utilisateurs

Les usagers prennent clairement la mesure de la situation. Pour s’éviter des dépenses supplémentaires dues au prix du gazole, ils décident de ne plus acquérir des véhicules diesel. Ceux à essence semblent en vogue. Et cela saute aux yeux selon les statistiques. Les pourcentages de leurs consommations de carburant s’élèvent à 0,3 % pour le diesel et 3,1 % pour l’autre. L’incidence directe se révèle à travers la baisse des ventes des automobiles de type diesel.

Des facteurs exogènes en cause et d’autres effets

Dans certaines régions, l’augmentation du prix du diesel se ressentira davantage en raison des législations qui varient. Les Franciliens par exemple paieront le prix à la pompe le plus fort avec l’avènement de la taxe supplémentaire pour le passe Navigo, disponible notamment aux guichets du Crédit Mutuel. Cette rallonge du prix engendre aussi d’autres inconvénients :

  • L’augmentation des coûts de transports
  • La baisse du chiffre d’affaires de nombreux opérateurs
  • La baisse des recettes de l’État.

Une solution qui pourrait soulager

Les corollaires de l’augmentation du coût du carburant jouent également au sommet de l’État. Ce sujet très important pour les Français anime également les débats des élections. Il ne reste qu’à souhaiter pour que les candidats intègrent des mesures pour réduire la flambée.

En définitive, les Français vivent plus ou moins bien ce changement du prix du diesel et du prix de l’essence. Vivement que cela dure donc !