FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 26/03/2017
Prêt bancaire : dans quelles situations faut-il emprunter ?
Prêt bancaire quand faut-il emprunter

Un prêt bancaire ne se négocie pas à la va-vite. C’est une décision que les particuliers doivent murement réfléchir puisqu’un emprunt vous engage généralement sur de longues périodes et pour de grosses sommes d’argent. Pour emprunter de manière efficace, il y a certains paramètres que l’on se doit de connaître.

Emprunter quand les taux sont bas

C’est l’une des règles fondamentales lorsqu’on souhaite s’engager dans un prêt bancaire. Emprunter lorsque les taux d’intérêt sont bas vous permet de limiter la quantité d’argent que vous devrez rembourser à votre créancier. Ces taux évoluent dans le temps en fonction de nombreux paramètres qui peuvent être difficile à analyser et à prévoir. Par conséquent, il difficile d’anticiper le meilleur moment pour emprunter au taux le plus bas.

Néanmoins nous sommes actuellement dans une période propice à l’emprunt où les banques proposent des crédits à des taux compris entre 1 et 1,5%, ce qui très faible. Cette dynamique ne va malheureusement pas durer puisque les experts prévoient une hausse globale, qui s’explique en partie par une inflation en constante progression. Si vous hésitez, sachez donc que c’est actuellement la période la plus avantageuse pour obtenir un prêt bancaire.

Le prêt bancaire pour les plus gros projets

Reste à savoir pourquoi vous souhaitez acquérir un prêt bancaire. Les emprunts plébiscités sont généralement ceux réalisés dans le secteur immobilier. C’est l’investissement le plus sage et à la fois le plus incontournable puisqu’il est très rare qu’un particulier ait les liquidités nécessaires pour pouvoir financer un logement.

Les crédits immobiliers bénéficient d’une attention toute particulière puisqu’ils sont synonymes de la bonne santé du secteur. À ce titre l’état français a proposé une aide intéressante : le prêt à taux zéro. Comme son nom l’indique, les taux d’intérêt de ce crédit sont nuls, mais l’emprunteur doit correspondre à certains critères très précis.

En dehors du financement d’un logement, il peut être intéressant de s’engager dans un prêt bancaire pour d’autres grands projets nécessitant un soutien financier. L’achat d’un véhicule et la création d’entreprise sont les principales raisons qui ont été mises en avant pour demander un crédit. Pour trouver l’offre adaptée à vos besoins, de nombreuses banques, comme HSBC, vous proposent aujourd’hui des simulateurs de crédit.

Le crédit permanent, un emprunt superflu

À l’inverse, il n’est pas du tout conseillé de prendre un crédit pour tout et n’importe quoi. Les banques offrent aujourd’hui la possibilité de vivre avec un crédit permanent, aussi connu sous le nom de crédit revolving. Ce type de prêt bancaire peut être tout à fait anodin si le créditeur est un bon gestionnaire. Mais dans le cas contraire, il peut être une incitation à la consommation étant donné que le crédit revolving s’applique à tous les types d’achats.

De plus, les taux d’intérêt relativement hauts de ce genre d’offre peuvent représenter un emprunt dangereux pouvant mener au surendettement. Le plus raisonnable est encore de se limiter au strict nécessaire et de n’emprunter que pour des biens indispensables et pour lesquels vos fonds propres ne suffissent pas.