FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 11/02/2017
Métier de la finance : les compétences professionnelles recherchées en 2017
metier finance competences professionnelles

Avènement des banques en ligne, FinTech toujours plus ingénieuses, nouvelle génération de clients technophiles… La banque de papa-maman compte ses jours face aux révolutions technologiques qui bouleversent le secteur financier. Si bien que chaque candidat à un métier de la finance doit actualiser ses compétences pour faire la différence. Découvrez les compétences professionnelles les plus recherchées dans le secteur en 2017.

Métier de la finance : collecte et visualisation de données

Le volume de données au sein des organismes financiers ne cesse de croître. La collecte et l’exploitation de ces données à des fins exécutives ont donc plus que jamais leur importance dans les métiers de la finance. C’est pourquoi les institutions financières vont de plus en plus engager de personnel familier avec les techniques de visualisation et de collecte des données.

Des aptitudes professionnelles comme le SQL (« Structured Query Language »), cette capacité à stocker et structurer des quantités infinies de données, sont des atouts majeurs en 2017.

Il en va de même de l’extraction, l’analyse et la communication de ces données. La maîtrise d’un logiciel comme Tableau est une valeur sûre pour qui souhaite évoluer vers un métier de la finance.

La gestion intégrée ou ERP : une maîtrise recherchée

Parmi les compétences recherchées par les organismes financiers en 2017, la gestion intégrée, appelée aussi Planification des Ressources d’Entreprise (ERP), est un logiciel qui permet à une organisation de gérer et d’automatiser la plus grosse partie de ses informations d’exploitation en un même système.

Les ERP financiers présentent donc un moyen pour les entreprises de générer des évaluations trimestrielles ou encore des registres comptables plus facilement. De quoi rationaliser les procédures dans un secteur toujours plus compétitif. Aussi, cette compétence peut faire la différence pour qui souhaite intégrer un métier de la finance.

Champ de compétences : l’évaluation et la gestion des risques

En 2017, la demande d’experts du risque sera plus forte. Deux aptitudes professionnelles distinctes seront particulièrement recherchées : l’évaluation des risques et la gestion des risques.

La première consiste à évaluer les potentiels risques financiers associés à un projet. Les investisseurs et les managers utilisent cette évaluation pour déterminer si une initiative vaut le coup ou non, si un investissement sera rentable, et comment minimiser les pertes potentielles.

La gestion de risques, quant à elle, consiste à développer et mettre en œuvre des solutions pour augmenter la probabilité de réussite de ce même projet. Un gestionnaire des risques n’est pas en charge des décisions, mais a pour rôle leur orientation.

Compétence professionnelle : l’optimisation des processus

Une étude de la société de conseil européenne BearingPoint a révélé que 60% des sociétés sont convaincues que l’optimisation de leurs processus leur permettrait d’économiser au moins 15 à 20% de leurs frais généraux. Un candidat aux métiers de la finance doit donc être capable d’identifier et d’analyser les processus existants dans son service afin de les optimiser. Cette capacité passe notamment par une connaissance des nouvelles technologies et nouveaux logiciels propres au secteur.