FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 05/04/2017
Logement meublé : quels sont les avantages ?
Logement meuble

Le logement meublé et l’investissement dans l’immobilier en général offrent des avantages intéressants. Tout le monde, notamment les propriétaires et les locataires, s’en réjouit. Voici un bref exposé des raisons qui justifient le boom des logements meublés.

Un concept facile à cerner

Une résidence meublée s’apparente à une habitation correcte, équipée de la grande partie des commodités nécessaires. Tout cela permet au locataire d’un logement meublé d’y vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante. La loi N°2015-922 du 17 août 2015 précise que les commodités doivent comporter une literie décente, une belle aération, des accessoires de cuisine, la vaisselle nécessaire, des luminaires. Il doit aussi assurer un environnement sécuritaire irréprochable. Dans ces maisons, vous disposez donc de tout pour bien vivre. Il ne vous reste qu’à apprêter vos paquetages pour les intégrer.

Les avantages du logement meublé

L’essor de ces enceintes confortables ne participe pas du hasard. Allons à la découverte de ces facteurs favorisants !

Les bonnes grâces du fisc

Les différences des taxes entre la location nue et la location meublée paraissent énormes. Les loyers des chambres vides pour l’État s’assimilent à des revenus fonciers, alors que les autres se traitent comme des revenus industriels et commerciaux. Vous gagnerez donc beaucoup à louer des logis équipés. De plus, ces types d’habitats reviennent plus chers, donc profitables pour les propriétaires. Cela implique donc que vous réaliserez un bon chiffre d’affaires, car vous fixerez des prix conséquents.

Le Micro-BIC pour le logement meublé

Tous les investisseurs immobiliers qui détiennent le statut de loueurs meublés non professionnels (LMNP) peuvent prétendre au BIC. Le BIC se définit ainsi : Bénéfices Industriels et Commerciaux. Pour en jouir, vos revenus ne doivent pas dépasser 32900 euros. Cette loi vous donne l’opportunité de bénéficier d’un abattement de 50% sur les recettes. Comme vous ne pouvez créer de déficits, vous gagnerez énormément si vos charges restent inférieures à l’abattement de 50%. La loi du BIC s’applique aussi au-delà des limites de la norme Censi-Bouvard.

Le régime réel et ses atouts

Au-delà de la somme de 32900 euros des revenus du logement meublé, vous resterez assujetti au régime réel. Ce dernier permet de déduire de vos gains les éléments suivants :

  • L’ensemble des charges
  • Les frais de syndic et de gestion
  • Les amortissements.

Ainsi, cela vous permettra de faire baisser vos impôts. À vous de bien l’étudier alors. Si le local abrite des personnes âgées ou des touristes, vous bénéficierez d’une exonération de 20%.

Quelques principes essentiels à savoir

Pour ceux qui contractent des maisons du genre, vous devez payer un bail d’au moins un an, à l’exception des étudiants pour qui le logement meublé se baille pour au moins 9 mois. Il s’agit là d’un avantage important, car vous vous garantissez des baux élevés. De quoi rentabiliser votre investissement et régler à bonne date les mensualités d’un prêt contracté à Fortuneo Banque par exemple. Pour rompre un contrat, le bailleur de cette maison doit donner un préavis de trois mois et le locataire un mois. Avec les conflits générés dans les contrats de location, cette mesure évite de nombreuses déconvenues.

Vous savez donc à quoi vous en tenir pour bénéficier des opportunités fiscales liées à la location meublée !