FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 10/02/2017
Location saisonnière : astuces pour louer zen
Location saisonniere

Vous disposez d’une résidence inoccupée à la montagne, au bord de la mer ou à la campagne que vous souhaitez mettre en location saisonnière. Seulement, vous éprouvez quelques difficultés à susciter l’intérêt des locataires. Voici quelques astuces qui vous permettront de louer en toute tranquillité votre bien immobilier.

Un phénomène en plein essor

À l’instar des autres pays européens, l’approche de l’été donne lieu à un engouement assez particulier en France. Cette saison constitue en effet la période pendant laquelle de nombreux vacanciers affluent d’un peu partout. Conséquence, on assiste à une saturation des hôtels et hébergements classiques. Ainsi, louer en saisonnier se présente comme une solution palliative dont la demande va sans cesse grandissante. Ce mode d’hébergement propose aux visiteurs des maisons de vacances entièrement meublées pour une durée variable en fonction des accords avec le propriétaire. Entre autres avantages, vous pourrez utiliser les revenus de la location saisonnière pour rembourser votre prêt immobilier.

Des moyens ingénieux pour la location saisonnière

Les propositions relatives à ce type d’hébergement ne cessent d’inonder le marché de l’immobilier. Cette concurrence rude impose de développer des stratégies pour attirer les locataires.

Maintenir clean l’état de votre logement

De façon naturelle, l’homme développe une certaine attirance pour l’esthétique. Cette première mesure consiste à respecter les recommandations de décence imposées par la loi. Votre habitation représente-t-elle un logement décent ? Mais ne vous limitez pas juste à la décence. Avant de mettre votre résidence en location saisonnière, veillez à lui donner une touche de beauté. Ainsi, elle provoquera une fascination auprès des touristes à la recherche de location de vacances.

Fixer un tarif attirant pour votre location saisonnière

Le facteur prix constitue une donnée capitale pour toute opération de vente ou de location d’un bien. Le meilleur tarif reste celui qui augmente à la fois votre portefeuille et séduit les locataires. Pour cela, effectuez une comparaison sur les tarifs pratiqués par vos concurrents. Cette étude vous permettra de ne pas vous situer en décalage avec le marché local. De façon générale, la fixation du prix intègre des paramètres tels que :

  • La situation géographique du bien
  • La surface habitable
  • La qualité du mobilier
  • L’équipement.

Assurer votre logement pour rassurer les locataires

Aujourd’hui, les annonces de particuliers pour la location saisonnière envahissent le Net. Pour vous donner une chance de sortir de la mêlée, pensez à assurer votre maison, auprès d’une maison comme ING Direct par exemple. Même si cette mesure ne représente pas une obligation, cela vous crédibilise auprès du locataire. De plus, cette assurance vous couvre pour d’éventuels dommages dus à un manque d’entretien de votre bien immobilier. D’ailleurs, l’assurance de copropriété ne prend pas en charge ces sinistres encore moins le locataire.

Où mettre le grappin sur les locataires ?

De nombreux moyens s’offrent à vous pour attirer l’attention des locataires qui sont à l’affût des opportunités. Vous pouvez poster votre annonce sur des sites de location de vacances entre particuliers, sur votre site web personnalisé (si vous en possédez), ou recourir au bouche-à-oreille. Pensez également, pour votre location saisonnière, à mettre en ligne des photos de bonne qualité de votre logement.

Trouver un locataire pour sa maison n’a rien d’amusant. Cependant, avec les astuces évoquées votre tâche devient un véritable jeu.