FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 20/04/2017
Livret jeune : une épargne avantageuse
Livret jeune

Parmi les solutions d’épargne proposées par les banques figure le livret jeune. Comme son nom l’indique, ce produit financier est à destination d’un public situé entre 12 et 25 ans. Même si ce type d’épargne est limité dans le temps et par l’âge du titulaire, cela n’en reste pas moins un des bons plans pour mettre des sous de côté.

Une rémunération intéressante

Parmi les nombreux placements financiers que peuvent vous conseiller les banquiers, le livret jeune est l’un des plus populaires. Rebaptisé auprès de certaines banques (comme par exemple livret Swing à la Banque Postale), celui-ci offre aux jeunes générations un moyen d’économiser activement. Et pour cause, le taux de rémunération de ce compte épargne est l’un des plus compétitifs. Selon la loi, le taux du livret jeune doit être au minimum indexé sur celui du livret A, à savoir 0,75% à l’heure actuelle. Néanmoins, les banques sont libres de fixer le taux qu’elles désirent. Ainsi, on trouve des offres qui varient de 1,5% à 2,5% en taux de rémunération. Les intérêts de ce compte sont calculés comme toutes les épargnes similaires, c’est-à-dire tous les quinze jours. Ce qui rend le livret jeune très attractif, c’est également sa totale exonération d’impôts sur le revenu et son absence de prélèvements sociaux.

Le livret jeune, facile d’utilisation…

Contrairement à d’autres épargnes, le livret jeune est très simple d’utilisation. Aucun frais d’ouverture de compte, de gestion ou de clôture ne vous sera demandé. L’ouverture d’un tel plan d’épargne est d’ailleurs une formalité puisqu’on ne vous demandera qu’un justificatif de domicile pour le titulaire du compte et un justificatif concernant votre date de naissance. Une fois le livret jeune ouvert, les banques vous demanderont au minimum dix euros à placer sur votre épargne, et aucun prélèvement mensuel ne sera demandé par la suite. Une carte de retrait peut également être couplée avec ce type de compte. Son utilisation est très réglementée, mais elle vous permettra généralement de retirer de l’argent dans un distributeur automatique.

…mais quelques contraintes

Du fait de sa nature particulière, le livret jeune est soumis à quelques règles strictes concernant l’âge du titulaire de l’épargne. Entre 12 et 16 ans, le propriétaire du livret jeune devra obtenir l’autorisation de son représentant légal pour pouvoir effectuer une opération dessus (virement, retrait, etc.). Entre 16 et 18 ans, les retraits seront possibles pour le mineur, à moins que son représentant légal ne s’y oppose. Passé 18 ans, le titulaire pourra disposer de son épargne comme bon lui semble.

Cela n’est pas la seule contrainte imposée par le livret jeune. Son plafond particulièrement bas est aussi un gros problème : seulement 1600 euros peuvent y être stockés en dehors des intérêts capitalisés. Cela signifie que même avec un gros taux de rémunération, les intérêts n’atteindront jamais plusieurs centaines d’euros comme cela peut être le cas pour un Plan Épargne Logement. Dernier bémol, sachez qu’il n’est possible de posséder qu’un seul et unique livret jeune.