FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 05/04/2017
Interdit bancaire : quelles conséquences ?
Interdit bancaire

Être interdit bancaire peut avoir de lourdes conséquences. Dans ce genre de circonstances, c’est la Banque De France (BDF) qui prend le relai et instaure plusieurs mesures visant à régler au mieux cette affaire.

Un fichage systématique

Le fait d’être interdit bancaire vous amènera dans tous les cas à être identifié par la Banque de France comme mauvais payeur. Selon la nature de vos problèmes financiers, le fichage peut se faire dans l’un des trois registres de la BDF. Le Fichier Central des Chèques concerne toutes les personnes ayant fait des chèques sans provision ou ceux ayant trop utilisé leur carte de crédit. Le Fichier national des Incidents de remboursements de Crédits des Particuliers (FICP) concerne, quant à lui, les personnes n’ayant pas remboursé un prêt. Il est également possible d’être fiché à la BDF en cas de surendettement. Les banques comme la Caisse d’Épargne peuvent demander l’inscription de leurs clients sur ces différents fichiers en cas de problèmes. Ces dernières peuvent également consulter les fichiers de la Banque de France pour savoir qui est actuellement fiché.

Quelle est la conséquence d’un interdit bancaire ?

La principale conséquence d’un interdit bancaire, c’est le fait de ne plus pouvoir émettre de chèque. D’ailleurs, la Banque de France vous demandera de restituer tous vos chéquiers à votre institution bancaire. Des règles strictes sont également appliquées à l’ensemble des comptes courants d’un individu interdit bancaire. Il n’est par exemple plus possible de réaliser toutes les actions que l’on souhaite avec son compte en banque : seules les opérations banales comme la consultation de son compte ou l’encaissement de salaire sont possibles. Non seulement cela concerne tous les comptes bancaires, y compris si vous en possédez dans différentes banques, mais cela s’applique aussi à l’ensemble des propriétaires des comptes. Cela peut-être particulièrement handicapant dans le cas d’un compte commun. Les établissements bancaires peuvent demander des sanctions plus sévères envers les personnes endettées, comme par exemple le blocage de la carte bancaire, voire même sa suppression.

Régulariser votre situation

Il est bien sûr possible de sortir de cette situation délicate. Les individus victimes d’un interdit bancaire sont fichés pour cinq ans auprès de la Banque de France. En régularisant la situation, il est possible d’écourter cette échéance. Pour cela, il vous faudra bien entendu régler votre dette auprès de toutes les banques concernées. Mais il vous faudra surtout signaler à ces dernières l’assainissement de vos finances. Après avoir rédigé un courrier à leur attention, les banques auront 48 heures pour signaler votre changement de situation à la Banque de France. Si votre radiation du Fichier Central des Chèques n’intervient pas rapidement, il est important de relancer votre banque puisqu’elle est la seule à pouvoir solliciter la Banque de France dans ce genre pour vous sortir d’un interdit bancaire.