FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 16/03/2017
Fintech : la croissance des startups expliquée
Fintech-explication-croissance

Les startups de la Fintech connaissent une fulgurante évolution. Présentes dans l’univers de la finance, elles gagnent du terrain de par leurs innovations. Cet article vous dévoile les raisons réelles de ce plein succès !

La révolution opérée par ces entreprises

À l’échelle mondiale, les investissements dans les startups s’élèvent à près de 19 milliards de dollars selon Citigroup. Comme l’indique le nom, il s’agit en réalité d’un concept qui regroupe les termes finance et technologie. Ces entités exploitent une tendance qui utilise les technologies nouvelles pour repenser les services financiers et bancaires. En cinq ans, ces investissements connurent une croissance multipliée par 10.

Fintech : les secrets d’une réussite éclatante

Il apparaît aujourd’hui comme une évidence que les raisons de l’essor de ces startups financières résident dans leurs offres envers la clientèle.

Les bases d’une ascension phénoménale

La genèse de cette épopée remonte à la crise économique de 2008. Pour contrer les effets et les éviter au maximum à l’avenir, de nombreux banquiers et traders quittèrent les grands centres économiques pour se lancer dans diverses aventures entrepreneuriales. L’objectif principal se résumait en la mise à disposition de services simples de qualité, moins coûteux et accessibles à tous. L’utilité de la banque en ligne constitue une preuve palpable de l’adhésion des usagers.

Les plus grandes familles de Fintech

Selon la catégorie de services fournis, trois groupes d’applications se distinguent :

  • Le Crowdfunding ou le financement participatif vous permet de réaliser vos projets. Depuis sa création en 2010, Funding Circle permit par exemple à sa clientèle de se procurer une bagatelle somme de 555 millions de livres sterling. Les prêts entre particuliers se trouvent aussi dans cette catégorie.
  • Les applications mobiles vous permettent de gérer les activités bancaires et de maîtriser les dépenses et les investissements. Comme exemple de startups de la Fintech proposant des logiciels financiers, on peut mentionner, Revolut ou e-Toro.
  • La troisième famille concerne les monnaies virtuelles dont la plus connue reste Bitcoins et les paiements mobiles. PayPal s’affiche aujourd’hui comme un moyen de paiement électronique incontournable.

Les atouts dans les autres connexes

L’une des forces de cette nouvelle tendance Fintech réside dans le nombre impressionnant de domaines qu’elle embrasse. Dans le secteur des assurances par exemple elle permet de dématérialiser la documentation, de diminuer les coûts de gestion, d’optimiser la gestion du risque grâce au Big Data. AXA et Allianz constituent des cas types de percée de la Fintech. Dans les secteurs de l’épargne, du conseil de l’investissement, vous pouvez bénéficier des robots advisors qui vous aideront dans vos prises de décisions.

Nécessaire réorganisation des acteurs classiques

En réalité, les banques standard ne devraient pas s’inquiéter pour leur survie. Elles doivent juste s’atteler à compléter des offres innovantes à leurs services traditionnels. En France par exemple BNP Paribas lança en début 2015 le projet Innov & Connect et la Banque populaire Proximea.

Se retrouver au plus près des utilisateurs constitue le secret réel de l’avancée rapide du secteur qui devra cohabiter avec les géants déjà en place.