FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 05/03/2017
Finances publiques : données essentielles pour les comprendre
Finances publiques

Liées de façon étroite à la loi de finances, les finances publiques correspondent aux ressources utilisées ou nécessaires aux administrations et autres entités publiques. Connaître donc ses grands axes s’avère indispensable. Spécialistes comptables ou simples amateurs, ce voyage dans l’univers financier vous plaira sans doute !

Des caractéristiques importantes à savoir

La première catégorie relative à ces finances concerne les administrations publiques locales à travers les collectivités territoriales, des organes divers locaux, des caisses et des écoles. La seconde catégorie prend en considération les structures de la société sociale. Elles regroupent les hôpitaux, les différents régimes de retraite. Viennent en dernière position l’État et les organes d’administration centrale.

Mieux comprendre les finances publiques

Le champ d’action des finances publiques ne couvre pas uniquement le budget. Ces dernières regroupent, en effet, certains composants bien définis.

Les parties prenantes aux ressources de l’État

Il en existe au total quatre. Il s’agit des dépenses, des recettes, du solde et de la dette. Cette dernière représente l’accumulation des déficits publics actuels et passés. Pour la calculer, vous effectuez la somme de la dette antérieure immédiate et du déficit de l’année courante. Le solde se définit quant à lui comme la balance entre les recettes et les dépenses. Ces paramètres s’expriment en euros ou en pourcentage du PIB. L’équilibre entre ces valeurs reflète la bonne santé des caisses.

La décentralisation au cœur des finances publiques

La gestion financière constitue aujourd’hui une donnée importante de la politique budgétaire nationale. Pour leur autonomie, les collectivités locales disposent de sources diverses. Les recettes fiscales pourvoient la majorité de leurs fonds. Six taxes entrent en jeu. Il s’agit de :

  • La taxe d’habitation
  • Les taxes sur les fonciers bâtis et non bâtis
  • La cotisation foncière des entreprises, sans oublier leurs valeurs ajoutées
  • L’imposition forfaitaire sur les entreprises des réseaux.

L’État apporte également son assistance aux collectivités territoriales. Leur aide consiste à la mise en place de dotations budgétaires. Certaines mairies recourent aux emprunts.

La Sécurité sociale : une branche importante des finances publiques

Les caisses sociales alimentent l’ensemble des régimes de retraite, sociaux et l’assurance chômage. Depuis 1996, la loi de finances assure l’octroi des fonds aux institutions compétentes. De nombreux dispositifs de suivi existent d’ailleurs pour effectuer des audits. Le principal est le Comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance maladie. La Cour des comptes joue aussi un rôle capital dans la réglementation de ce secteur.

La nécessité de réaliser des revues de dépenses

Les revues ou journaux constituent un mécanisme innovant d’évaluation des finances publiques. Instaurés par la loi de programmation des finances 2014-2019, ils se chargent des réformes structurelles de redressement des comptes de l’État. Ces journaux prennent en compte tous les domaines et sous-secteurs à savoir les collectivités territoriales, les agences et autres. La question des finances de l’État représente un enjeu majeur pour l’économie nationale.

La gestion des ressources publiques n’incombe pas uniquement au pouvoir central. Les banques comme Fortis Banque y jouent aussi un grand rôle. Pour une meilleure compréhension de la gestion de la cité, vous devez maîtriser les finances publiques.