FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 03/03/2017
Le FICP : comment est-on fiché bancaire ?
FICP fichage bancaire

Afin de s’assurer de la bonne gestion financière de leurs clients particuliers, les établissements bancaires ont accès à un fichier reportant tous les incidents de paiements : le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP). Une inscription dans ce fichier est considérée comme un fichage et peut avoir des conséquences multiples. Comment savoir si son profil a fait l’objet d’une inscription à ce fichier ? Quelle est la durée d’un fichage FICP ? Peut-on bénéficier d’une désinscription anticipée ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

L’inscription au FICP : comment ça marche ?

Vous êtes automatiquement fiché lorsque :
– vous n’avez pas honoré le remboursement d’une échéance de votre crédit et l’incident n’a pas été résolu dans les 60 jours suivant l’échéance (ceci vaut également pour les découverts et les crédits renouvelables pour un montant impayé d’au moins 500 euros) ;
– vous faites l’objet d’une poursuite judiciaire pour un défaut de paiement ;
– vous avez remis un dossier de surendettement auprès de la Banque de France.

Lorsque ces situations se présentent, vous êtes alors obligatoirement averti de votre inscription sur le fichier.

Le FICP et les banques

Pour apprécier la gestion financière de leurs clients, les banques sont dans l’obligation de consulter ce fichier avant toute attribution de crédit.

Elles ont également la possibilité de consulter ce fichier dans le cadre d’autres opérations telles que l’autorisation d’un découvert ou l’ouverture d’un compte bancaire.

Être fiché FICP ne signifie pas pour autant l’impossibilité d’accéder à ces services bancaires. La décision reste à l’appréciation du conseiller bancaire en charge de l’opération.

Fiché FICP : est-on forcément interdit bancaire ?

La question est souvent posée et mérite une réponse claire.

Un fichage FICP ne signifie pas que vous êtes interdit bancaire !

La Banque de France, qui gère les listes de fichage bancaire, distingue le FICP du FCC (Fichier Central des Chèques) qui liste les particuliers ayant abusé des ressources attribuées par une banque (chèque sans provision par exemple), ou dont la mauvaise gestion a entrainé un retrait de carte bancaire ou une interdiction bancaire par décision de justice.

Si le FICP et le FCC recensent bel et bien les fichés BDF (Banque de France), seuls les fichés FCC font l’objet d’une interdiction bancaire.

Comment sortir d’un fichage FICP ?

L’inscription au fichier a une durée de 5 ans, ou 7 ans si vous faites l’objet d’un plan conventionnel de redressement.

Vous pouvez sortir d’un fichage FICP par anticipation en régularisant votre situation. En d’autres termes, si vous parvenez à rembourser les sommes faisant l’objet de l’incident à votre créancier, celui-ci doit signaler la régularisation auprès de la Banque de France ou vous remettre une attestation de paiement à adresser vous-même à l’institution.