FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 29/12/2016
Comment défiscaliser : les précautions à prendre pour payer moins d’impôts
defiscaliser-payer-moins-impots

Vous souhaitez alléger votre imposition et retrouver du pouvoir d’achat ? Baisse des taux d’intérêt, augmentation de la fiscalité : pour payer moins d’impôts en 2016, mieux vaut miser sur les placements les plus intéressants. Comment défiscaliser intelligemment ? Et surtout, est-il si intéressant de défiscaliser ? En matière d’imposition et de défiscalisation, prudence est mère de sûreté. Découvrez les précautions à prendre lorsque l’on souhaite défiscaliser.

Réduire ses impôts : ne pas investir pour défiscaliser

Une erreur commune consiste à investir pour défiscaliser. Autant vous le dire tout de suite, ce genre d’opération est un mauvais calcul. La défiscalisation doit être appréciée comme un complément, pas comme une fin en soi. Les avantages fiscaux doivent être le résultat d’une épargne minutieusement constituée. Voici comment défiscaliser sans commettre d’erreur.

Déduction fiscale : faire preuve d’anticipation

Lorsque vous faites votre déclaration d’impôt, celle-ci se base sur vos ressources de l’année précédente. Aussi, vous devez prendre en compte votre situation présente, mais aussi, et surtout, l’année suivante qui sera définie par vos décisions actuelles. Anticiper vos capacités de défiscalisation vous permettra de mieux calculer les déductions d’impôts que vous pouvez obtenir par la suite.

Comment défiscaliser : considérer le plafonnement des avantages fiscaux

Qu’il s’agisse d’une réduction d’impôt ou d’un crédit d’impôt, les avantages fiscaux ont leur limite (10.000 ou 18.000 euros selon les avantages). Si, lors de votre optimisation fiscale, ce plafond est atteint, souscrire à de nouveaux produits de défiscalisation concernés par cette limitation ne servira pas davantage votre opération de défiscalisation.

Comment défiscaliser encore plus dans ce cas ? D’autres types de placement hors plafonnement existent (dispositif Malraux, réduction d’impôt au titre de l’acquisition d’un trésor national…). Il est alors préférable de s’orienter vers ces produits une fois le plafonnement des autres placements atteint.

Placement défiscalisation : être cohérent avec soi-même

Soyez cohérent avec les objectifs d’investissement que vous vous êtes fixés. Certains produits d’épargne ne permettent pas de récupérer les sommes investies avant une certaine période. N’oubliez pas d’en tenir rigueur avant d’effectuer votre placement, surtout si le produit choisi est à risque et qu’il ne répond à vos objectifs de défiscalisation.

Enfin, sachez comment défiscaliser avec chaque produit d’épargne visé : certains, comme le PERP, exigent une certaine situation personnelle au préalable qui, si elle n’est pas respectée, risque de vous priver de l’avantage fiscal auquel il est associé.

Patrimoine : des produits de défiscalisation, mais pas que !

Registre préféré des vendeurs de défiscalisation, la constitution d’un patrimoine est souvent présentée comme la bonne opération pour qui souhaite défiscaliser. Apprendre comment défiscaliser tout en se bâtissant un patrimoine à l’aide de produits de type FIP ou FCPI peut certes présenter de nombreux avantages, mais pas sans risques. Veillez donc à diversifier vos placements financiers. Des solutions d’épargne plus simples proposent des avantages fiscaux conséquents sur le long terme.