FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 02/04/2017
Défiscalisation immobilière : 3 astuces pour réduire ses impôts
Defiscalisation

Avec la défiscalisation immobilière, l’année 2017 semble bien débuter pour vous qui désirez investir dans l’immobilier. Elle se présente comme une solution exceptionnelle qui vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux dans le domaine du bâtiment. Voici quelques conseils utiles pour profiter de cette main tendue de l’État français.

Une mesure fiscale très appréciée

Cette loi permet en réalité de placer son argent dans un logement tout en bénéficiant d’une remise sur son impôt. Ces types de placement restent ouverts à tous les contribuables français, à condition qu’ils possèdent une épargne de 100 euros mensuels au minimum. Même si vous immobilisez votre argent pour longtemps, vos réductions d’impôts interviennent aussitôt et s’étaleront sur plusieurs années. Une véritable aubaine quand on s’y prend bien !

Les lois pour la défiscalisation immobilière

Pour une mise en œuvre efficiente de cette réforme fiscale, vous devez vous configurer selon certains dispositifs.

La célèbre loi Pinel pour vous aider

Il s’agit d’une loi destinée aux particuliers qui acquièrent un logement neuf destiné à la location. Comme avantage, elle permet au bailleur de bénéficier d’un abattement de 12 %, 18 %, 21 % pour des baux de 6 ans, 9 ans et 12 ans sur les revenus de location. Pour en bénéficier, vous devez acheter un logement neuf, non meublé, situé en zone tendue comme Lyon, Marseille, Montpellier. Le logis doit aussi respecter les règles écologiques ainsi que les délais d’applicabilité de la loi Pinel.

La défiscalisation immobilière et la loi Censi Bouvard

Cette loi concerne les particuliers qui comptent réaliser un investissement locatif meublé pour une durée minimale de 9 ans. Elle concerne :

  • Les résidences de tourisme classées
  • Les résidences avec services pour étudiants
  • Les résidences pour personnes âgées
  • Les résidences agréées d’accueils et de soins.

Elle permet de bénéficier d’une réduction d’impôts de 11 % sur le prix de revient HT du bien immobilier. La seule condition concerne le bâtiment qui doit se trouver dans un état neuf ou dans un état futur d’achèvement.

Quelques suggestions pour réduire les taxes

Vous ne devez pas acquérir un bien immobilier parce qu’il permet une défiscalisation immobilière. Essayer de vous débarrasser des biens immobiliers devenus peu rentables. Laisser tomber la location nue au détriment de la location meublée constitue un vrai atout. Les sociétés civiles de placement immobilier peuvent devenir également une belle option pour profiter des avantages du fisc.

Les monuments historiques : une mine d’or

Les biens classés monuments historiques, inscrits ou classés à l’ISMH constituent une véritable aubaine pour vous qui voulez réduire vos impôts. Les dépenses qui concernent la rénovation et les intérêts d’emprunt liés à l’acquisition et aux travaux restent déductibles des revenus générés. Sachez que le montant des travaux n’obéit à aucune limitation.
La défiscalisation immobilière constitue une opportunité qu’offre le fisc à ceux qui s’intéressent à l’investissement dans la pierre, moyen le plus sécurisé pour accumuler une épargne sur votre compte HSBC France. N’acceptez donc pas un ratio loyer/prix défavorable parce que vous bénéficiez d’un avantage sur les taxes.

Travaillez à diversifier votre patrimoine, adoptez le meilleur dispositif et jouissez à fond des facilités de la réforme.