FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 02/01/2017
Crédit immobilier sans apport : nos astuces pour l’obtenir
credit-immobilier-sans-apport

Vous souhaitez acheter une résidence mais ne disposez pas de ressources suffisantes pour justifier d’un apport personnel ? Ne renoncez pas ! Si l’apport personnel est une bonne arme pour la négociation avec votre banquier, il n’est pas indispensable pour autant. Un panel de bons arguments peut vous permettre de compenser ce manque et d’obtenir un crédit immobilier sans apport financé jusqu’à 110%. Voici quelques astuces pour y parvenir.

Emprunt sans apport : exposez un profil d’emprunteur intéressant

Obtenir un crédit immobilier sans apport est plus favorable pour certains profils d’emprunteurs.

Primo-accédant : jouez sur votre potentiel !

Parmi ces derniers, les primo-accédants font bonne figure. Forte de son potentiel, cette jeune clientèle fait généralement ses premiers pas dans la vie active et n’a pas eu l’occasion d’épargner suffisamment pour pouvoir disposer d’un apport personnel.

Si vous êtes dans cette situation, les banques n’auront pas de mal à miser sur vous et l’évolution positive de votre carrière. Reste à leur prouver cependant que vous disposez d’une situation professionnelle suffisamment stable, notamment à l’aide d’un CDI, pour pouvoir rembourser aisément vos mensualités.

Acheter sans apport : disposez de placements financiers

Si vous montrez à votre banquier que vous savez comment épargner et que vos placements financiers sont suffisamment intéressants pour le confirmer, vous rentrez alors dans la deuxième catégorie d’emprunteurs capable d’obtenir un crédit immobilier sans apport. En apportant la preuve que vous savez épargner et investir, vous gagnerez la confiance de votre banquier.

Par ailleurs, si vous endossez la casquette de l’investisseur qui souhaite bénéficier d’une optimisation fiscale grâce à son projet immobilier (investissement locatif par exemple), vous montrerez que vous connaissez les bénéfices et les dessous d’un crédit immobilier sans apport. Votre banquier, après avoir jugé de la qualité de votre investissement, pourra ainsi considérer un financement à 110%, incluant les frais annexes de votre projet.

Prêt immobilier sans apport : le dossier et la concurrence

Lorsque vous souhaitez bénéficier d’un prêt immobilier sans apport, votre dossier doit être béton ! Plus vous démontrerez que vous avez mené une étude sur votre situation et la possibilité d’emprunter sans apport, plus le banquier appréciera le sérieux de votre dossier et votre implication.

Réunissez toutes les pièces prouvant votre stabilité financière : relevés de vos comptes bancaires sur les 6 derniers mois (évitez le découvert et la saisie de compte !), avis d’imposition, bulletins de salaire…

Élaborez un premier plan de financement où vous justifierez d’un « reste à vivre » conséquent, même avec les mensualités qu’implique un crédit immobilier sans apport. Pour pouvoir être viable, les mensualités associées à votre prêt ne doivent pas dépasser 33% de votre salaire.

Enfin, faites jouer la concurrence et faites appel à un courtier si le besoin se fait ressentir. Ainsi, vous aurez une base solide pour négocier avec les organismes prêteurs.