FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 14/04/2017
Banquier : un métier valorisant
Banquier

Que vous soyez étudiant ou que vous vous renseigniez simplement sur le métier de banquier, sachez que celui-ci offre de brillantes perspectives. C’est une profession complète qui permettra aux jeunes générations de s’épanouir socialement auprès de la clientèle et également financièrement.

Quel cursus pour devenir banquier ?

On ne devient pas banquier du jour au lendemain. Pour embrasser cette carrière, de longues études vous attendent, au minimum bac+2 même si les institutions bancaires préfèrent recruter des individus titulaires d’un bac +5. En ce qui concerne le diplôme, il faut bien évidemment viser le secteur économique, mais les portes d’entrée sont nombreuses, tout comme les diplômes. Que vous choisissiez un BTS Management, un DUT commerce ou un Master en science juridique et financière, tous les chemins vous mèneront au poste de banquier. En ce qui concerne le recrutement, plus de 75% des banquiers et autres conseillers financiers trouvent une place au sein d’une institution bancaire comme LCL.

Les qualités requises

Le métier de banquier vous convient peut-être, mais il faut avoir certaines qualités pour bien exercer ce métier. L’une des plus importantes est certainement le contact client. Une grande partie du temps du banquier est consacrée à l’accueil de sa clientèle et à la réponse à apporter à leurs besoins. Patience, psychologie et écoute de vos interlocuteurs sont donc les maîtres mots de la profession. Mais si le banquier est un élément aussi incontournable de la banque, c’est parce qu’il a de grandes responsabilités. De nombreuses démarches ne sont possibles qu’en sa présence, c’est par exemple le cas de la mise en place de plans d’épargnes ou simplement l’ouverture d’un compte bancaire. Des tâches les plus simples aux situations financières les plus complexes, le banquier doit pouvoir tout gérer et c’est la deuxième grande qualité que l’on attend d’un professionnel de la finance : être un bon gestionnaire. En dehors de la vente de produits financiers et de la négociation de contrats avec des clients, vous serez chargé de la gestion des comptes de vos clients.

Un métier bien payé

Les métiers de la finance payent bien. Celui de banquier n’échappe pas à la règle : on estime le salaire moyen pour un débutant dans la profession de 2500 euros bruts par mois. Avec quelques années d’expérience en plus, son salaire pourra largement dépasser les 3000 euros bruts par mois. Les primes à l’objectif sont aussi de rigueur dans ce milieu. Un bon élément pourra ainsi se dégager tous les mois une somme pouvant aller de 0 à 5000 euros.

Les possibilités d’évolution

Devenir banquier n’est pas une finalité. Avec un peu d’expérience vous pourrez être promu pour vous occuper de grands portefeuilles clients, voir même du portefeuille de grandes entreprises. Il est également possible pour un banquier de se spécialiser dans un domaine afin d’obtenir des qualifications particulières. Avec l’expérience, les responsabilités peuvent aussi arriver, et un poste de directeur peut parfaitement se présenter à un banquier. Pour finir, sachez qu’il n’est pas rare qu’un professionnel de la banque se mette à son compte après plusieurs années d’exercices.