FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 25/05/2016
Arnaque aux Monique : comment la reconnaître et s’en protéger ?
Attention aux arnaques aux Monique

Monique, Jeanine ou encore Raymond. Si des personnes portant ces vieux prénoms vous sont familières, mieux vaut les mettre en garde. Une arnaque à la carte bleue par téléphone refait surface et frappe les personnes âgées : « l’arnaque aux Monique ».

Le principe de « l’arnaque aux Monique »

Si le nom a changé, le procédé reste le même. Un escroc repère dans l’annuaire une personne au nom « âgé », supposée faible et si possible vivant seule. Il appelle par la suite sa future victime en se faisant passer pour un brigadier sur une enquête la concernant. Un individu « de type roumain » aurait en effet été interpellé avec les numéros de carte bancaire de la présumée victime. Le soi-disant brigadier procède ainsi à la confirmation de ces fameux numéros en demandant à sa victime de lui donner les siens pour confirmer ou non ses suppositions.

Si la future victime refuse de donner son numéro de carte bancaire ou prétend qu’elle passera au commissariat procéder à cette vérification, l’escroc joue la carte de l’urgence avec l’interpellation temporaire de son présumé coupable.

La victime cède et transmet ses informations à son interlocuteur. Celui-ci s’excuse en prétendant finalement que les numéros ne correspondent pas. Quelques instants plus tard, la victime est prélevée de plusieurs centaines d’euros suite à des achats sur internet.

Si « l’arnaque aux Monique » n’a actuellement porté préjudice qu’à des personnes vivant dans la région des Hautes-Pyrénées mais également en Bretagne (en 2014), elle pourrait de nouveau être appliquée dans d’autres régions de France.

Que faire pour éviter les arnaques à la carte bancaire par téléphone ?

Si l’arnaque présentée est spécifique et facilement repérable, elle peut néanmoins être appliquée sous d’autres formes toutes aussi vicieuses. Apprendre donc à se prémunir et réagir face à une arnaque à la carte bleue est donc fortement recommandé. Voici ce qu’il faut savoir pour identifier et réagir aux escroqueries à la carte bancaire par téléphone.

Ne jamais dévoiler ses numéros de carte bancaire par téléphone

Il existe une exception à savoir lorsque vous réglez un achat consenti par téléphone. Cependant, ne communiquez jamais votre code confidentiel à qui que ce soit.

En cas de doute : opposition !

Si l’arnaque à la CB a pris et que vous avez cédé au téléphone, il se peut que vous doutiez de votre acte une fois le téléphone raccroché. Dans ce cas, faire opposition auprès de votre banque immédiatement reste le meilleur moyen de prévenir l’escroquerie à la carte bleue. Par la suite, contactez votre banque pour connaître les recours possibles et rendez-vous au commissariat le plus proche pour vérifier si plusieurs actes de la sorte se sont produits récemment et/ou porter plainte.

Témoignez et procédez à une vérification en ligne

Plusieurs forums sont dédiés aux victimes d’arnaque par téléphone ou en ligne. Apportez-y votre témoignage ou faites des recherches en décrivant les dires de votre interlocuteur. S’il s’agit bel et bien d’une arnaque, il est fort probable que d’autres victimes aient apporté leurs témoignages auparavant.

Enfin, nous vous recommandons de transmettre les mises en garde à un maximum de personnes de votre entourage, notamment âgées, pour court-circuiter le plus tôt possible ce type d’arnaques.