FAITES OPPOSITION
SUR VOTRE CARTE RAPIDEMENT
* Les conditions tarifaires sont disponibles en bas de page
< Retour à la liste des articles 02/08/2016
Apple Pay veut en finir avec la carte bancaire

Finies les cartes de crédit dans vos portefeuilles, place au paiement mobile ! Telle est l’ambition de la société Apple, leadeuse du marché de paiement mobile et créatrice du système Apple Pay attendu en France pour cet été. Des enseignes comme Carrefour ont déjà misé sur cette méthode de paiement d’un nouveau genre qui permettrait, par ailleurs, de lutter contre la fraude bancaire. Présentation et analyse.

Apple Pay, c’est quoi ?

Apple Pay est un système de paiement mobile breveté par Apple et lancé aux États-Unis en 2014.
Également présent au Royaume-Uni, en Australie, au Canada, à Singapour et en Chine, Apple Pay est conçu pour pouvoir payer depuis son smartphone dernière génération, à savoir les iPhone 6, 6s, 6 Plus, et SE.

Si vous possédez un iPhone plus ancien de type 5, 5c ou 5s, il vous faudra connecter celui-ci à une Apple Watch pour pouvoir effectuer ces paiements mobiles. Grâce à leur puce NFC, ces smartphones permettront à leurs utilisateurs de réaliser leurs achats en magasin sur simple présentation de leur mobile à un lecteur NFC. À ce jour, plus de 10 millions de lecteurs NFC sont adoptés par les commerces à travers le monde. Un chiffre qui ne cesse d’évoluer et qui promet un bel avenir à cette méthode de paiement.

Apple va même plus loin en proposant de simplifier les achats en ligne auprès des e-commerçants dotés de l’interface de programmation Apple Pay. Ainsi, les iPad Air 2, iPad mini 3, iPad mini 4 et les modèles professionnels suivent la tendance et s’adaptent parfaitement au système développé par leur créateur.

Apple Pay est-il sûr ?

Le système Apple Pay s’appuie sur deux technologies : la puce NFC et le bouton Touch ID.

La première permet le paiement sans contact lorsque l’appareil se trouve à proximité d’un lecteur NFC.

L’autre technologie permet la reconnaissance tactile et la validation par l’utilisateur et propriétaire du smartphone. En effet, contrairement aux cartes bancaires sans contact qui posent encore un problème de sécurité du fait de l’absence d’approbation par son propriétaire, le système Apple Pay impose à son utilisateur une reconnaissance tactile auprès de son appareil mobile. De plus, certains magasins ajoutent une sécurité supplémentaire avec la saisie du code PIN associé à la carte bancaire enregistrée par Apple Pay.

Dernier élément de sécurité : la protection de vos données confidentielles en dehors du processus d’achat. La société Apple a garanti à maintes reprises que les numéros de votre carte bancaire ne sont ni transmis aux commerçants, ni stockés dans votre iPhone ou iPad. Le système Apple Pay fait, en effet, appel à la technologie de cryptogramme dynamique caractérisée par la création d’un jeton d’authentification unique et complexe pour chaque transaction. De quoi rassurer face à l’importance des fraudes à la carte bleue dans nos sociétés.

Le système d’Apple Pay est garant de son succès puisque les concurrents d’Apple ont emboité le pas à la société sur ce même marché. C’est notamment le cas de Samsung qui a lancé cette année aux États-Unis son propre système : Samsung Pay.